jeudi 20 juillet 2017

Les dossiers de notre blog - GARRIGUES ET SENTIERS

Les dossiers de notre blog - GARRIGUES ET SENTIERS

Le blog Garrigues et Sentiers a édité une page qui donne les liens d'un ensemble de 32 dossiers qui ont été publiés d'avril 2006 à mai 2017. Un trésor de documents qu'il est intéressant de consulter

mercredi 10 mai 2017

Dossier "Tous libres d'aimer ?" | ACAT France

Dossier "Tous libres d'aimer ?" | ACAT France
Assassinats ciblés aux Etats-Unis ou en Argentine, peine de mort ou prison ferme dans de multiples pays : aux quatre coins du monde, les personnes homosexuelles sont persécutées. Dans les pays où
les unions de même sexe sont légalisées, la tolérance n’a pas non plus remporté la victoire. En France, l’organisation SOS Homophobie a recensé 152 agressions homophobes en 2015 et des jeunes sont encore contraints de quitter le foyer familial, rejetés après avoir révélé leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

Trop occupée avec les élections, la presse française n’a relayé qu’à minima la purge des homosexuels en cours actuellement en Tchétchénie.

Pour d'autres renseignements, voici le site de David & Jonathan, mouvement homosexuel chrétien, ouvert à toutes et à tous. L’association se définit comme l’interface entre le milieu LGBT (lesbien, gay, bi, transsexuels), le monde des Églises et l’implication citoyenne. Elle est membre de la Fédération des Réseaux du Parvis

Quelques réactions après le second tour des élections présidentielles

Dire que le programme du front national est incompatible avec l'Evangile, ne dispense pas de réfléchir aux dangers du libéralisme économique
"Il faut donc faire de nos communautés chrétiennes des «lieux laboratoires » où nous exercerons l’accueil de tous, où nous tisserons des liens afin que nul ne soit isolé et ignoré, où chacun trouvera satisfaction à ses plus nobles besoins et où nous témoignerons de l’espérance."
Jean Marie Wagner, ancien vicaire général du diocèse de Metz

Oui, on peut être catholiques pratiquants et voter FN si on n’a pas été saisi par la nouveauté évangélique, la révolution humaine, spirituelle et politique que Jésus apporte.

A quelques heures du résultat de ce second tour, je reste attristé par l’impression d’une déficience de discernement des catholiques, notamment pratiquants, avec qui j’ai pu échanger.

Au nom de la défense d'une "famille idéale" largement fantasmée, sinon idolâtrée, des organisations, telle La Manif pour Tous, ont invité à faire battre Emmanuel Macron ou à s'abstenir. Autrement dit, à choisir, explicitement ou implicitement, Marine Le Pen dont le programme xénophobe bafoue le message évangélique.
François Vercelletto, qui suit les questions religieuses dans le journal Ouest-France

Le sondage des électorats confessionnels au second tour des élections présidentielles

mardi 2 mai 2017

Dimanche 7 mai, sans hésitation, nous voterons pour Emmanuel Macron

Avez-vous entendu parler des purges d’Erdogan en Turquie ? Cliquez ici ou cliquez ici
Connaissez-vous l’article 16 de la constitution française ? Cliquez ici ou cliquez ici

La presse prend position
Le journal Le Monde Cliquez ici ou cliquez ici
Le journal La Croix Cliquez ici ou cliquez ici
La Revue Esprit Cliquez ici ou cliquez ici
Mediapart  Cliquez ici ou cliquez ici
Golias Cliquez ici

Toute une série d’autres réactions
Le projet du Front National est incompatible avec l’Evangile Cliquez ici
Sœur Véronique Magron : l’heure est à la raison et à la passion, pour éviter le désastre Cliquez ici ou cliquez ici
Gérard Courtois Ni Le Pen, ni Le Pen  Cliquez ici ou cliquez ici
Laurent Grzybowski : un chrétien doit dire NON au Front national Cliquez ici ou cliquez ici
33 organisations françaises rejettent l’extrême droite Cliquez ici ou Cliquez ici
Le monde : Marine Le Pen, le visage de l’extrême droite Cliquez ici ou cliquez ici
Henri Tincq : Aujourd’hui j’ai honte d’être catholique Cliquez ici
François Vercelletto : Le 7 mai, aucune ambiguïté possible Cliquez ici

Christine Pedotti : eux chrétiens ??  cliquez ici
Pas une voix LGBT pour Marine Le Pen !  Cliquez ici
L’ACAT : Le 7 mai, sauvegardons les droits de l’homme et votons pour Macron  cliquez ici
Anciens résistants et déportés alertent contre le risque mortel de l’extrême droite Cliquez ici ou cliquez ici
La Fédération des Réseaux du Parvis : Dimanche 7 mai, sans hésitation, nous voterons pour Emmanuel Macron

Les responsables juifs, protestants et musulmans appellent à voter Macron Cliquez ici ou cliquez ici
La faute morale de l’Eglise de France cliquez ici ou cliquez ici
Certains prêtres et évêques, sans oser donner leurs noms, appellent à voter Le Pen  Cliquez ici
Cependant, certains évêques, dont Marc Stenger, évêque de Troyes, se prononcent clairement en faveur de Macron Cliquez ici ou cliquez ici

Et tout un dossier sur le Front National. Cliquez ici

lundi 1 mai 2017

Le programme du Front National est incompatible avec l'Evangile.

Un chrétien se doit d’être engagé dans la Cité, en restant fidèle aux exigences de l’Evangile et en accordant sa priorité à l’humain et aux chemins d’humanisation. Le 7 mai la France s’engagera pour au moins 5 ans dans une voie qui sera choisie par l’ensemble des électeurs. S’agit-il de confier le destin de la France aux mains d’Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen ? Ne nous laissons pas gagner par la peur qui nous pousserait à nous replier sur nous-mêmes et à rejeter l’autre qui est différent.
Nous pouvons très bien comprendre tous ceux qui ont été déçus des résultats du premier tour des élections présidentielles, ceux qui ont voté Jean-Luc Mélenchon, ceux qui ont voté François Fillon.

Sous les projecteurs de l’actualité laissons particulièrement résonner en nous ces phrases de Matthieu 25 : « Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger et vous m’avez recueilli ; nu, et vous m’avez vêtu ; malade, et vous m’avez visité ; en prison, et vous êtes venus à moi. […] En vérité, je vous le déclare, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits, qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ! […] En vérité, je vous le déclare, chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait. »

Toutes les religions encouragent à voter pour Emmanuel Macron (ou cliquez ici)
On attendait une position globale plus claire de la hiérarchie catholique. On est parfois amnésique
Mais de nombreux chrétiens prennent le relai. Exemple 1 (ou cliquez ici) Exemple 2 ( ou cliquez ici) Exemple 3 Exemple 4 Exemple 5 ( ou cliquez ici) Exemple 6 (ou cliquez ici) Exemple 7
Fédération des Réseaux du Parvis : Dimanche 7 mai, pas d’hésitation, nous voterons pour Emmanuel Macron
Tout vote blanc ou nul est une voix pour Marine Le Pen. Souvenez-vous qu’Hitler a été élu démocratiquement de même que Donald Trump, ce dernier avec l’apport des voix de 86 % des chrétiens évangéliques.

dimanche 26 mars 2017

L’Eglise catholique et la pédophilie

L’émission de Cash Investigation, le travail d’enquête de Mediapart et le livre « Eglise, la mécanique du silence » ont à nouveau mis sous les projecteurs de l’actualité la manière dont l’Eglise catholique traite le problème de la pédophilie en son sein. S’il est incontestable que l’Eglise catholique commence à prendre conscience des ravages de la pédophilie, entre affirmer que cela va changer et un changement en profondeur, il y a une marge. Ce n’est que sous la pression, quand elle ne peut plus faire autrement, que l’Eglise concède d’admettre du bout des lèvres, ce qui s’est passé. Malgré certaines imperfections qui sont reprochées à l’émission de Cash Investigation, elle a le mérite d’informer l’opinion publique sur la façon concrète de traiter ce problème par l’Eglise, qui n’est de loin pas à son avantage, que ce soit dans cette affaire ou dans d’autres : le goût du secret, s’imaginer être au-dessus des lois quitte à même y ajouter qu’il s’agit de lois de Dieu alors que les autres ne sont que des lois des hommes. Au-delà du problème grave de la pédophilie, ce qui est en cause, c’est la manière dont l’Eglise traite ce problème. Voici quelques articles :






Mais il y en a toujours qui veulent défendre l’institution Eglise, sans doute société parfaite, comme on disait au siècle dernier, contre les lobbies anticatholiques qui se déchaînent impunément pour accuser l’Église d’entretenir le crime.

mercredi 8 mars 2017

« Mme Le Pen, je refuserai de servir la diplomatie du Front national »

« Mme Le Pen, je refuserai de servir la diplomatie du Front national »
La France est conquérante et vous voulez en faire un pré carré. La France est généreuse et vous voulez en faire une boutique repliée sur elle-même. La France est créative et votre vision sent le rance. Et lorsque vous prétendez restaurer notre grandeur, vous l’enfermez dans une cave peuplée de démons que l’on croyait oubliés.
Source Le Monde du 8 mars 2017
Autre lien

mardi 21 février 2017

Un Dieu qui appelle ? : États d'âme

Un Dieu qui appelle ? : États d'âme

Une nième affaire douloureuse conséquence de l'obstination idéologique d'une Eglise qui, coûte que coûte persiste à vouloir imposer le célibat au prêtre et qui s'entête à, pense-t-elle, à vouloir s'opposer à l'ordination sacerdotale des femmes

Voici tout un dossier traitant de ces sujets
http://georgesheichelbech.blogspot.fr/search/label/Pr%C3%AAtres

dimanche 12 février 2017

Construire des murs ou des ponts ?

Il y en a qui pensent que pour se protéger du terrorisme, il faut construire des murs et fermer les frontières. Certains le pensent, certains l’appliquent et certains ont voté ou risquent de voter pour celles ou ceux dont c’est le programme. C’est ce qu’on appelle le populisme basé sur la simplification des problèmes, la caricature, la recherche de boucs émissaires et le mensonge. Mais il est aussi possible de créer des ponts, dont la conséquence n’est pas de stigmatiser les autres en s’imaginant se placer dans le camp des gentils pour combattre les méchants.
Voici un certain nombre d’articles parlant de l’action du pape François, qui ne proviennent pas de Zénith, ni de Radio Vatican, mais de Saphirnews, 1er quotidien musulman d’actualité en ligne tant par son ancienneté, sa notoriété que par sa fréquentation.
Et on pourrait continuer les exemples
Mais il y a aussi des français qui bravent la loi pour venir en aide à des réfugiés
La solidarité plus que jamais un délit ?

lundi 6 février 2017

170206 Lettre d'information

170206 Lettre d'information cc.pdf

Les Réseaux du Parvis sont composés d’une quarantaine d’associations françaises, catholiques d’ouverture, protestants libéraux, unitariens, rassemblant près de 7 à 10 000 chrétiens. Malgré leur grande diversité, ils se retrouvent autour de valeurs communes qui leur sont fondamentales : la fidélité au message de l’Évangile, la primauté de l’humain et des chemins d’humanisation, la nécessité du dialogue et du débat, la fraternité humaine et la solidarité face à toutes les exclusions, la liberté de recherche spirituelle et théologique.


vendredi 3 février 2017

Connaissez-vous l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT) ?

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore fait, pour connaître l’ACAT, il suffit de faire un tour sur son site  http://www.acatfrance.fr/
Et d’une façon plus précise sur la partie du site qui  explique « Qui sommes-nous ? »
Voici d’ailleurs les récentes retombées médias de l’ACAT
On vous propose aussi un complément de son site, ce sont les rubriques « Utile » et « Guide » qui permettent, pour ceux qui sont un peu moins familiers de ce site, pour la première de trouver rapidement certains éléments que beaucoup d’utilisateurs cherchent en priorité et pour la seconde une explication du fonctionnement de ce site
Il s’agit d’un document qui est hébergé sur une Dropbox et, pour que l’ensemble de ses liens soient opérationnels, doit être téléchargé 

Pour les hommes, c'est impossible: Messie crucifié et divisions ecclésiales (5ème dimanche du temps)

Pour les hommes, c'est impossible: Messie crucifié et divisions ecclésiales (5ème dimanche du temps)

Nos divisions, hier comme aujourd’hui, sont grotesques. Certes, on a le droit de n’être pas toujours d’accord, certes, certaines différences sont difficilement conciliables. Est-ce une raison pour que se mettre sur la figure, se traiter de tous les noms, excommunier comme hérétiques ? N’avons-nous pas l’amour du Christ en partage et comme mission ? La tentation est grande pour chacun de considérer que sa vérité est La vérité et même parfois d'appeler Dieu à sa rescousse pour dire que c'est lui qui en a voulu ainsi. Faire de la vérité un absolu a toujours été source de violence, que ce soit dans le domaine politique ou religieux

mercredi 1 février 2017

Voici les récentes retombées médias de l’ACAT

Etats-Unis :

·         France info (radio/web), Retour possible de la torture aux USA : une pratique inefficace et contre-productive, selon une ONG pour l’abolition, 26 janvier, http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/retour-possible-de-la-torture-aux-usa-une-pratique-inefficace-et-contre-productive-selon-une-ong-pour-l-abolition_2037287.html

Maroc/Sahara occidental :

·         RFI (web), 25 Sahraouis rejugés au Maroc après les évènements de Laâyoune, 26 décembre, http://www.rfi.fr/afrique/20161226-sahara-occidental-maroc-laayoune-proces-afrique
·         L’Humanité (papier/web), Le Maroc condamné par le Comité de l’ONU contre la torture, 26 décembre, http://www.humanite.fr/le-maroc-condamne-par-le-comite-de-lonu-contre-la-torture-629235
·         L’Humanité (papier/web), Sahara occidental. Le procès qui dérange les amis du roi du Maroc, 26 décembre, http://www.humanite.fr/sahara-occidental-le-proces-qui-derange-les-amis-du-roi-du-maroc-629233
·         L’Humanité (papier/web), Sahara occidental. La justice marocaine, instrument de pouvoir et de répression, 28 décembre, http://www.humanite.fr/sahara-occidental-la-justice-marocaine-instrument-de-pouvoir-et-de-repression-629326
·         La Croix (papier/web), Procès des militants sahraouis, le Maroc sur la sellette, 24 janvier, http://www.la-croix.com/Monde/Afrique/Proces-militants-sahraouis-Maroc-sellette-2017-01-24-1200819626

Affaire Abliazov :

·         AFP (agence), Le Conseil d’Etat annule l’extradition de l’opposant kazakh Abliazov, 10 décembre, http://www.la-croix.com/Monde/Le-Conseil-Etat-annule-extradition-opposant-kazakh-Abliazov-2016-12-10-1300809488

Accueil de l’étranger :

·         La Croix (papier/web), Comment la crise des migrants a réveillé les solidarités, 19 décembre, http://www.la-croix.com/France/Immigration/Comment-crise-migrants-reveille-solidarites-2016-12-19-1200811635
·         La Croix (papier/web), Dans la Nièvre, catholiques et associations laïques accueillent ensemble, 20 décembre, http://www.la-croix.com/France/Immigration/Dans-Nievre-catholiques-associations-laiques-accueillent-ensemble-2016-12-20-1200811714

Police :

·         La Croix (papier/web), Nouvelle polémique autour de l’usage des grenades de désencerclement, 14 décembre, http://www.la-croix.com/France/Justice/Nouvelle-polemique-autour-lusage-grenades-desencerclement-2016-12-14-1200810492
·         Huffington Post (web), Les frères d’Adama Traoré devant les tribunaux : où en est-on de l’affaire ?, 14 décembre, http://www.huffingtonpost.fr/2016/12/14/ou-en-est-on-de-laffaire-adama-traore/
·         AFP (agence), Lycéen blessé au visage : un policier jugé en appel à Paris, http://www.liberation.fr/societe/2017/01/09/lyceen-blesse-au-visage-un-policier-juge-en-appel-a-paris_1540162
·         AFP (agence), Un policier marseillais jugé pour la première bavure mortelle au flash-ball, 25 janvier, http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/metropole-aix-marseille/marseille/policier-marseillais-juge-premiere-bavure-mortelle-au-flash-ball-1182989.html
·         Libération (web), Le premier tir mortel de Flashball à la barre, 27 janvier, http://www.liberation.fr/france/2017/01/27/le-premier-tir-mortel-de-flash-ball-a-la-barre_1544588
AFP (agence) Tir mortel de Flashball. Du sursis requis contre le policier, 27 janvier, http://www.ouest-france.fr/regions/provence-alpes-cote-dazur/bouches-du-rhone/marseille/tir-de-flash-ball-mortel-du-sursis-requis-contre-le-policier-4763089

mardi 31 janvier 2017

Jo Spiegel Et si on prenait enfin les électeurs au sérieux

Jo Spiegel, qui était présent à l’Assemblée Générale de Parvis à Strasbourg, vient de publier un livre aux Editions Temps Présent « Et si on prenait enfin les électeurs au sérieux »
Maire de Kingersheim (Haut-Rhin), Jo Spiegel refusa en 2014 la Légion d’honneur, pour dénoncer « une démocratie en panne ». En 2015, il a rendu sa carte du PS, devenu selon lui une « officine de conquête du pouvoir ». Comme beaucoup de Français, Jo Spiegel est un citoyen en colère, déçu par le manque de courage de la classe politique. D’autant qu’à son échelle, celle d’une ville située dans la banlieue de Mulhouse, il a prouvé depuis longtemps que l’on pouvait agir.
Ancien athlète de haut niveau, c’est à force d’endurance et de volonté qu’il s’est fait le champion de la démocratie participative. Dans sa commune, il a soumis tous les projets à la concertation et au vote d’un panel d’habitants, instauré le tirage au sort, délocalisé le conseil municipal dans une Maison de la citoyenneté, rencontré tous les foyers en porte-à-porte, etc. En 2014, il a été réélu au premier tour avec près de 60 % des voix.
Dans ce livre d’entretien, il raconte son parcours d’élu atypique, et fait sa part d’autocritique : il confie avoir connu le goût du pouvoir et reconnaît des défaites, comme le taux d’abstention ou le score du FN qu’il n’a pas su faire baisser.
Enfin, Jo Spiegel confie dans ces pages étonnantes qu’il nourrit sa politique de lectures philosophiques (Hannah Arendt, Paul Ricoeur) et d’une quête de spiritualité. Lui qui fait chaque année des retraites en monastère pour se ressourcer est un combattant acharné des dérives obscurantistes. Il appelle à redonner tout son sens à la belle expression, souvent galvaudée, de « vivre-ensemble ».
Le coup de gueule d'un défenseur de la démocratie participative. À lire absolument !

EXTRAIT
Les électeurs attendent l’alternative, ils ne récoltent que l’alternance.
Les changements sont essentiellement sémantiques. D’où le désenchantement, le rejet et la défiance à l’égard de ceux qui ont des responsabilités !
Comment peut-il en être autrement quand, pour gagner les élections, on applique les mêmes ingrédients que pour le marketing commercial :
- La séduction, alors qu’il serait urgent de parler vrai. Mais les électeurs sont-ils en capacité, dans un pays passé maître dans l’addition des corporatismes, d’entendre la vérité ?
- La caricature, alors que notre société est marquée par la complexité. Mais se donne-t-on le temps et les moyens d’aller au fond des sujets ?
- La posture, qui fait que l’on s’oppose quand on est dans l’opposition, et que l’on est persuadé d’avoir toujours raison quand on est dans la majorité.
Quel spectacle indigne que le débat politique dans notre pays !

À PROPOS DE L'AUTEUR
Ancien professeur de sport et champion d'Alsace de 800 mètres, Jo Spiegel est maire de Kingersheim (Haut-Rhin) depuis 1989. Il a été conseiller régional (1986 - 1998) et conseiller général (1988 - 2008). Sa commune est devenue un laboratoire réputé de démocratie participative.
Voici les liens pour 2 émissions de radio sur RCF où il a été interviewé sur ce livre et son engagement politique